Le quatrième trimestre

juillet 12, 2018

Le quatrième trimestre

Le quatrième trimestre

Rarement évoqué, le 4ieme trimestre débute après avoir donné naissance. Une fois le congé d’hôpital autorisé, te voilà de retour à la maison avec un bébé tout neuf. Malgré tous les conseils reçus de gauche à droite, chaque nouveau-né est différent et en tant que nouvelle maman, tu devras apprendre à connaître ton enfant et t’adapter à lui.

Une fois arrivée à la maison suite au séjour à l’hôpital qui n’a pas été de tout repos, impossible de se reposer. La « to do list » est remplie. Tout d’abord, il est important de déclarer la naissance de ton enfant afin de recevoir son certificat de naissance, sa carte d’assurance maladie ainsi que son numéro d’assurance sociale. Ce n’est pas tout, si lorsque tu as su que tu étais enceinte tu avais créé un profil sur La Place 0-5 afin de trouver une garderie avant les deux ans de ton enfant, il faut aller mettre à jour ce profil en indiquant la date de venue au monde de ton bébé. Lorsque tu quittes l’hôpital, le personnel médical t’informe que tu dois prendre un rendez-vous avec un médecin afin que bébé soit vu dans un mois. Donc si ton médecin ne prend pas de nouveaux patients même si c’est ton enfant ou bien si tu n’as pas de médecin, sa presse de faire des appels afin d’en trouver un pour bébé. Et puis là, il faut répondre à tous les messages reçus des gens te demandant si tu avais accouché.

Ouf, une fois tout cela fait, tu espères pouvoir te reposer un peu, mais bébé lui a déjà soif depuis le temps où tu as quitté l’hôpital. Tu prends donc soin de lui et ta nouvelle vie et routine débute. La suite, dépend de chaque bébé, mais il ne faut pas oublié qu’il a été 9 mois confortablement logé et qu’il vit beaucoup de premières fois en même temps. Il est fort probable que les premières journées ne soient pas faciles. En fait, il est très probable que les trois premiers mois soient chaotiques, d’où l’appellation du 4ieme trimestre.

Laisse moi te raconter comment j’ai vécu ce 4ieme trimestre. La première nuit à la maison, n’a pas été facile pour nous. Bébé avait bu, sa couche était propre, mais il était inconsolable. Comme parents, nous nous sentions impuissants, à tour de rôle nous tentions de consoler bébé.Nous avons passé au travers de cette première nuit et espérions que la deuxième serait différente. Les journées se suivent, mais ne se ressemblent vraiment pas avec un jeune bébé. Mais tu sauras passer au travers et apprendra de plus en plus à connaître l’enfant que tu as mis au monde.

Après avoir répondu à tous les gens qui m’avaient demandé si bébé était né, tous (famille, amis, voisins…) voulaient venir rencontrer ce petit être. Pour ma part, j’ai fais un calendrier des visites. Je ne voulais pas plus d’une visite par jour et il m’importait de ne pas avoir des gens à tous les jours. Il me fallait un répit, j’ai donc espacé les visites. Si tu planifies tes visites de cette façon, certaines personnes ne seront peut-être pas contentes de ne pas voir bébé la deuxième journée, mais il ne faut pas t’en faire, l’important c’est de te respecter et bébé sera petit encore un bon moment. Cette partie du retour à la maison je l’ai trouvée difficile. Pour ma part, j’ai vécu les premiers moments à l’hôpital en couple, donc pas de visite. Je peux te dire que le retour à la maison a été pas mal intense. Pendant les trois premières semaines, notre calendrier des visites était rempli. Il est même arrivé de déplacer certaines personnes que ce n’était pas une bonne journée pour venir. La nuit avait été courte ou bien bébé était irritable, il faut se mettre à sa place, rencontrer pleins de gens qui veulent le prendre peut vite le rendre de mauvaise humeur. Bref, à toi de voir comment tu veux vivre tout ça. Moi, j’ai été bien contente une fois que les gens près de nous soient tous venus, j’ai pu enfin prendre du temps juste pour moi avec mon fils. Et récupérer de mon accouchement.

Pendant un bon mois et demi après la naissance de mon bébé, j’ai eu droit à des crises de pleurs en soirée et une période d’éveil de 21 :00 à minuit. Le tout s’est quelque peu stabilisé, le mettre au lit est un peu plus facile depuis que nous avons instauré une routine, mais chaque nuit est une surprise. Il est fort possible que pour toi ça soit différent, chaque bébé est à sa personnalité.Les gens de mon entourage m’ont tous conseillé de faire des siestes durant la journée lorsque bébé dort afin de récupérer, mais difficile pour moi de dormir en plein jour et de laisser de côté toutes les autres tâches à faire dans la maison qui s’accumulent. Pour m’aider, je me suis dis qu’il serait bon de faire partie d’un groupe de mamans sur Facebook. Pour certains questionnements de nouvelle maman, effectivement les groupes sont d’une bonne aide. Par contre, il est très facile de comparer son bébé aux autres et d’envier les mamans qui partagent que leur enfant fait leur nuit sans se réveiller quand le mien, réclame à boire encore aux deux ou trois heures (à noter que j’allaite). Un bébé sa dort qu’on dit ! Je me dis que cette période était passagère et que bientôt le manque de sommeil sera derrière moi puisque bébé dormira plus longtemps et ça sera plus facile.

Les gens ont tendance à toujours nous faire part des belles choses sur les réseaux sociaux, mais souvent cachent les moins belles. Les gens publient de belles photos et nous partagent de beaux moments, mais en vérité, il n’y a pas que ça. J’ai eu l’impression et j’ai encore cette impression que mon bébé pleure tout le temps et que ce n’est pas facile comme toutes les mamans semblent le démontrer. Oui, j’ai des belles journées avec mon fils, mais certaines journées sont difficiles et j’ai juste hâte de passer à la suivante.

Bébé a eu trois mois !! Yeah le 4ieme trimestre est terminé, tout devrait aller mieux ! Nous avons passés au travers des trois premiers mois qui sont supposés être les plus difficiles. L’heure du dodo est moins pire, mais ce n’est pas toujours évident malgré la routine installée. Bébé nous a fais une belle nuit de six heures, mais c’est arrivé une seule fois.  Je confirme qu’après le 4ieme trimestre, je suis toujours aussi fatiguée et j’ai bien hâte de pouvoir dormir un peu plus longtemps.

J’ai donc arrêté de mettre une certaine pression à mon bébé afin qu’il fasse ses nuits, ce n’est pas parce qu’il a trois mois que tout va changer du jour au lendemain. Et ça m’a enlevé un stress qui me pesait sur les épaules à tant vouloir qu’il soit comme les autres bébés sur mon groupe de mamans. Mon fils va finir par faire ses nuits quand viendra le bon moment pour lui. Oui je suis fatiguée, mais au final, ce petit être que j’ai mis au monde est la plus belle chose qui soit. En tant que parents, nous continuons la routine du dodo pour lui donner une stabilité et l’aimons au plus haut point. Deux choses importantes selon moi, le reste viendra.

À toutes les nouvelles mamans et futures mamans, il faut arrêter de se comparer et vivre chaque moment, même si certaines journées sont plus difficiles que d’autres. Ces moments ne reviendront jamais.

Auteure: Michelle Marcotte





Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.